Intervention d’Olga Konkka

Intervention d’Olga Konkka (université Bordeaux Montaigne, CEMMC), intitulée L’histoire scolaire en Russie : le triomphe du modèle narratif? L’étude des supports pédagogiques élaborés par des enseignants au prisme de la politique historique et des traditions didactiques, du 10 avril 2019.

 

Présentation Power Point d’Olga Konkka

Intervention audio d’Olga Konkka

Intervention d’Aurélie De Mestral et de Charles Heimberg

Les présentations de l’intervention de Charles Heimberg et d’Aurélie De Mestral (Equipe de didactique de l’histoire et de la citoyenneté – Université de Genève), intitulée L’histoire scolaire en Suisse (romande) : poids de mythologies complaisantes et tentations de l’occultation du 13 février 2019, sont désormais disponibles.

Présentation Power Point d’Aurélie de Mestral

Présentation Power Point de Charles Heimberg

Intervention de Piero Colla

Intervention de Piero Colla (Centre Maurice Halbwachs, Université de Bologne), intitulée L’histoire « décanonisée » : un exploit et une impasse du modèle scolaire suédois du 16 janvier 2019.

Présentation power point de Piero Colla

Les enjeux abordés par Piero Colla font également l’objet du dossier “Réformer l’éducation en Europe du Nord” de la revue Nordiques (n°36, novembre 2018) : http://revue-nordiques.com/fr/65-n36reformer-l-education-en-europe-du-nord

 

Arie Wilschut interviendra le 19 décembre 2018 sur le thème “A curriculum of frame-of-reference historical knowledge – the idea and the practical problems”

Afin de préparer la discussion lors de l’intervention d’Arie Wilschut, nous publions ici son article :

“Testing frame of reference knowledge in national examinations. Report on an experiment in the Netherlands”, in A. Chapman et A. Wilschut (éds.), Joined-Up History: New Directions in History Education Research, numéro spécial du International Review of History Education, 2015, p. 85-112 :

Wilschut_2015_TestingFrameOfReferenceKnowledge

 

Luigi Cajani interviendra le 14 novembre 2018 sur le thème “Roman national ou histoire mondiale? L’enseignement de l’histoire en Italie entre biais politique et exigences scientifiques”.

Afin d’alimenter la discussion lors de l’intervention de Luigi Cajani, nous publions ici son article “Les va-et-vient de l’histoire mondiale dans l’école italienne” (Cahiers pédagogiques, No. 471, mars 2009, pp. 52-54).

Luigi Cajani

En 2001, lors d’une réforme générale de l’école italienne voulue par un gouvernement de centre-gauche, l’histoire mondiale fit son entrée bruyante dans un panorama traditionnellement dominé par un histoire eurocentrique. L’écriture des nouveaux programmes fut confiée par le ministre de l’Instruction Publique Tullio De Mauro à une commission d’environ 250 membres représentant le monde de l’Université et de l’école. Continuer la lecture

Séminaire de recherche 2018/2019 “Une crise de l’enseignement de l’histoire en Europe? Perspectives et impasses de la construction scolaire de la conscience historique”

Ce séminaire procède d’une perception : aux attentes que les autorités publiques manifestent vis-à-vis de l’enseignement de l’histoire, vecteur traditionnel de la socialisation nationale et civique, fait écho son brouillage dans l’organisation des études. Dans la posture des pouvoirs de tutelle et dans les projets de réforme qui se succèdent, entre les années 1970 et le début du XXIe siècle, les réserves vis-à-vis de son corpus et de l’autonomie épistémologique de la matière ont alterné avec la réhabilitation de modules et formes narratives consacrés. Continuer la lecture