Intervention de Füsun Üstel

Füsun Üstel (professeure émérite, Université de Galatasaray, Turquie) est intervenue sur le thème Pensée critique et enseignement de l’histoire en Turquie: le cas de la Fondation d’histoire, le 10 février 2022.

Pour aller plus loin au sujet du contexte de l’enseignement de l’histoire en Turquie, voir :

Ali Arayici, “L’enseignement en milieu rural dans la Turquie de l’entre-deux-guerres”, Revue Tiers Monde, 1983, n°95, p. 625-642.

Bülent Bilmez, Kenan Çayır, Özlem Çaykent, Philip Gamaghelyan, Maria Karapetyan, Pınar Sayan, History Education in Schools in Turkey and Armenia. A Critique and Alternatives, Istanbul & Yerevan, History Foundation (Tarih Vakfı) & Imagine Center for Conflict Transformation, 2019.

Nicolas Monceau, “La politique de l’éducation nationale en Turquie. Bilan de l’action du gouvernement AKP (2002-2004)”, Outre-Terre, 2005/1, n°10, p. 129-142.

“History Foundation provides a new perspective on history”, interview pour Turkey Mozaik Foundation

 

 

Intervention d’Arthur Chapman

Arthur Chapman (UCL, Londres) est intervenu sur le thème History teacher education in England – trends and developments 2000-2021, le 18 novembre 2021.

Le résumé de son intervention :

Drawing on desk research using published policy, pedagogic and related materials and official statistics, this paper explores trends in initial teacher history education in England in the years 1990-2020. The paper focuses on university initial teacher education, in particular, and explores developments from the establishment of mass university-based teacher education in the late 1960s through to the 2020s. The paper argues that after an initial growth in university-based training in the 1960s, from the 1970s onwards policy maker dissatisfaction with university-based approaches has driven an increasing trend towards locating teacher education largely or entirely in schools, particularly in the years since 2010. This has been accompanied, particularly in recent years, by increasing government prescription of the contents of teacher training curricula. Although university-led teacher education is under threat, the position of history teacher education is healthy, with a trend to growth in the last decade. School history’s theoretical framework remains stable and has arguably been strengthened in recent years, despite hostility to it by some politicians and policy makers who understand history more as a form of civics than as an intellectual discipline of enquiry. University-based teacher education remains important in England, however, it faces very real threats and an uncertain future, not least in the form to university intellectual autonomy.

Pour consulter les publications de Arthur Chapman, voir : https://iris.ucl.ac.uk/iris/browse/profile?upi=AJCHA69

Interventions de la JE « L’enseignement de l’histoire en Europe : entre dénationalisation et renationalisation »

Ewa Tartakowsky, Patrick Garcia et Piero Colla, coorganisateurs du séminaire à la journée d’études à Bologne

Diaporamas de la journée d’études « L’enseignement de l’histoire en Europe : entre dénationalisation et renationalisation »

Diaporama_Patrick Garcia_L’enseignement de l’histoire en France aujourd’hui

Diaporama_Claudia Villani_Remembrance education and history teaching in Italian schools

Diaporama_Rainer Bendick_Allemagne: Le poids d’une histoire nationale difficile à assumer

Texte de l’intervention_Rainer Bendick_Allemagne: Le poids d’une histoire nationale difficile à assumer

Diaporama_Piero Colla_Suède “une discipline à risque d’extinction” ?

Texte de l’intervention_Piero Colla_Suède “une discipline à risque d’extinction” ?

Diaporama_Terry Haydn_Ethical dilemmas for history educators in the UK

Intervention d’Azéline Cléret

Azéline Cléret (Université Rennes 2) est intervenue sur le thème Les émotions au cœur de l’enseignement de l’histoire en Allemagne : une transposition didactique guidée par la morale, le 21 octobre 2021.

 

Résumé détaillé de l’intervention d’Azéline Cléret

Présentation Power Point d’Azéline Cléret

Le mémoire d’Azéline Cléret est disponible sur demande auprès des organisateurs du séminaire.

 

Journée d’études “Histoires nationales, narrations minoritaires à l’école”

Gennevilliers, 15 mars 2021

PROGRAMME

09h00 INTRODUCTION
Piero COLLA (université de Strasbourg – AGORA)
Sébastien LEDOUX (université Paris I)

09h20
PANEL I (en anglais)
Autonomie régionale et négociations narratives (Regional autonomy and narrative negotiations)
Présidente (Session chair) : Patricia LEGRIS (université Rennes-2, TEMPORA)

‘Continuous’ National Narrative: ‘Illustrious History’ and the challenge of plurality – a perspective from London
Arthur CHAPMAN (University College London)

History at school in South Tyrol: from identity tool for the “small homeland” to a contribution to reconciliation among linguistic groups
Andrea DI MICHELE (Free University of Bozen-Bolzano)

Generating and Popularising Historical Knowledge in a Reconciliation Process: The Case of the Church of Sweden and the Sami
Björn NORLIN (Umeå University)

Discutant (discussant) : Piero COLLA (université de Strasbourg – AGORA)

11h00
PANEL II
Nationalisation politique et résistances narratives
Président : Sébastien LEDOUX (université Paris I)

Face au silence à l’école. La réception de la mémoire des mouvements de gauche des années 1970 par les lycéen.ne.s dans le quartier de Gazi
Elif CAN (ENS Lyon, centre Max Weber)

La nationalisation des étrangers. Une ethnographie franco-allemande des cours d’intégration pour adultes migrants : anatomie d’un schème inédit d’éducation civique
Emma FIEDLER (université Aix-Marseille)Discutant : Benoît FALAIZE ( Centre d’histoire, Sciences PO)

12h30 pause déjeuner

13h30
PANEL III
Pluralisme narratif et démocratisation
Présidente (Session chair) : Bénédicte GIRAULT (Cergy Paris Université)

L’enseignement de la Shoah en Pologne depuis 1947 : enjeux d’inclusion d’une “minorité” dans le récit national
Ewa TARTAKOWSKY (Institut des Sciences sociales du Politique)

La rupture contemporaine de trois récits nationaux fédérateurs : Québec, Canada, Californie
Marc-André ETHIER (université de Montréal)

Discutant : Edenz MAURICE (Institut des Hautes études du ministère de l’Intérieur,
CHSP)

15h00 CONCLUSIONS
par Patrick GARCIA (Cergy Paris Université – AGORA)

La journée d’étude se déroulera par visioconférence.
Lien ZOOM :
https://us02web.zoom.us/j/88077233992?pwd=SFB2TWVPM0ZXcmFJOWpxQ2V2K0VEdz09
ID de réunion : 880 7723 3992
Code secret : Y13dNn

 

Intervention de Mirela-Luminita Murgescu

Mirela-Luminita Murgescu (université de Bucarest, faculté d’histoire), est intervenue sur le thème L’histoire dans l’école de Roumanie entre traditions ethno nationales et valeurs civiques. Les dispositifs narratifs pluriels et les risques d’émiettement, le 16 décembre 2020.

L’audio de son intervention est disponible ici : https://soundcloud.com/p-colla/seminaire-m-murgescu-16-12-2020

Intervention de Sébastien Ledoux

Sébastien Ledoux (université de Paris I – Centre d’histoire sociale des mondes contemporains), est intervenu sur le thème La prévention des crimes : une éducation à la citoyenneté au détriment de l’histoire enseignée? le 18 novembre 2020.

A lire trois contributions récentes de l’auteur sur le sujet :

“Pédagogies de la mémoire”, Encyclopédie numérique d’histoire de l’Europe, mis en ligne en 01/2020.

“Le présent du passé”, Cahiers pédagogiques, n°546, 06/2018.

Dossier “Les lois mémorielles en Europe”, Parlement(s). Revue d’histoire politique, n°HS 15, 2020.