À propos

Ce carnet accompagne le séminaire de recherche « Une crise de l’enseignement de l’histoire en Europe? Perspectives et impasses de la construction scolaire de la conscience historique ».

Le séminaire est consacré à un examen comparé des orientations de réforme et des changements curriculaires qui touchent à l’enseignement de l’histoire au niveau européen, afin de dégager des lignes d’évolution communes, entre les années 1980 et l’époque présente. L’objectif est d’ouvrir un aperçu sur l’inscription socioculturelle de la crise de légitimité qui semble toucher, d’une part, aux “canons” nationaux d’enseignement de l’histoire, et d’autre part à son autonomie épistémologique et à son champ professionnel. Aussi bien des facteurs touchant à l’organisation institutionnelle des systèmes (régionalisation des programmes, privatisation, autonomie des établissements) qu’à l’évolution didactique (enseignement par objectifs, didactique modulaire ou par compétences) et à l’émergence de politiques nationales de mémoire seront discutés.

Toutes les séances auront lieu un mercredi, de 17h00 à 19h00 à l’ENS, 48 boulevard Jourdan, Paris 14e, salle  R5-35, 5e étage.

Séminaire organisé sous l’égide des laboratoires Agora (EA 7392, Université Cergy-Pontoise), Centre Maurice Halbwach, IHTP (CNRS-UMR8244), Tempora  et de l’INSPE de l’académie de Versailles.

Équipe de coordination :
Piero Colla (Université de Strasbourg, AGORA),
Laurence de Cock (ECP, Univerité Lyon 2),
Patrick Garcia (Université de Cergy-Pontoise, AGORA, IHTP),
Bénédicte Girault (Université de Cergy-Pontoise, AGORA),
Patricia Legris (Université Rennes 2-TEMPORA)
et Ewa Tartakowsky (ISP).