Séminaire de recherche 2018/2019 « Une crise de l’enseignement de l’histoire en Europe? Perspectives et impasses de la construction scolaire de la conscience historique »

Ce séminaire procède d’une perception : aux attentes que les autorités publiques manifestent vis-à-vis de l’enseignement de l’histoire, vecteur traditionnel de la socialisation nationale et civique, fait écho son brouillage dans l’organisation des études. Dans la posture des pouvoirs de tutelle et dans les projets de réforme qui se succèdent, entre les années 1970 et le début du XXIe siècle, les réserves vis-à-vis de son corpus et de l’autonomie épistémologique de la matière ont alterné avec la réhabilitation de modules et formes narratives consacrés. Continuer la lecture